C161-ConfPlumelleUribe_2

Le Collectif161 invite Mme Rosa-Amelia PLUMELLE-URIBE

mar 20 • Actions, Débats, Presses • 658 Views • Commentaires fermés

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading ... Loading ...
Toulouse, le 18 mars 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

CONFÉRENCE – DÉBAT
« QUI SOMMES-NOUS ? »

Respectant son objectif de Devoir de Mémoire, et dans le cadre de son projet de commémoration du 10 MAI 2014, journée nationale des Mémoires de la Traite, de l’Esclavage et de leurs abolitions, le Collectif161 vous convie à la conférence – débat qu’il organise le

VENDREDI 04 AVRIL 2014
A 19H00

A LA SALLE DU SENECHAL
17, RUE DE REMUSAT TOULOUSE (PROCHE PLACE DU CAPITOLE)

Pour la première fois dans la région toulousaine, nous invitons l’historienne, avocate et écrivaine d’origine colombienne :

Rosa-Amélia PLUMELLE-URIBE

Auteur entre autres de « Traite des blancs, traites des noirs : aspects méconnus et conséquences actuelles » (2008) et « La férocité blanche : des non-Blancs aux non-Aryens, génocides occultés de 1492 à nos jours » (2001).

« QUI SOMMES-NOUS ? »
Ce sera l’occasion d’interroger et de s’interroger sur les conséquences de l’esclavage dans notre quotidien mais aussi tenter d’expliquer notre
faculté de pouvoir accepter l’indicible, en silence.
Mme PLUMELLE-URIBE développera « un rappel circonstancié des différents acteurs responsables de l’asservissement des Africains et de
leurs descendants, ainsi qu’une analyse des conséquences actuelles économiques, sociales, culturelles et psychologiques auxquelles sont
confrontés les descendants des victimes de la déportation, de l’esclavage et de la domination coloniale. »

Pour de plus amples renseignements, nous vous invitons à vous rapprocher du Collectif161 aux contacts suivants :
http://collectif161.free.fr
facebook.com/hdpn.collectif
collectif161@gmail.com
Pascal ASSELOS : 06 16 36 20 73

HONNEUR ET RESPECT,

Nul lieu du Monde ne peut s’accommoder du moindre oubli d’un crime, de la moindre ombre portée. Nous demandons que les non-dits de nos histoires soient conjurés pour que nous entrions tous ensemble et libérés dans le Tout-Monde. Ensemble encore, nommons la traite et l’esclavage perpétrés dans les Amériques crime contre l’humanité.
Edouard Glissant, Patrick Chamoiseau, Wole Soyinka

Related Posts

Comments are closed.

« »