images

Meilleurs Voeux d’un Amérindien de Guyane Française

fév 4 • Presses, Tribune • 823 Views • Commentaires fermés

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading ... Loading ...

France Guyane : « Une épine amérindienne dans la semelle de l’Etat »
La France ne signera pas la Convention 169 de l’OIT sur les droits des populations autochtones. POURQUOI ?

Photo : panneau en bois sculpté de motifs Saamaka (ethnies noir-marron de Guyane et Suriname) de Joël ROY – http://www.un-temoin-en-guyane.com/

***

Salut!

Je suis parmi les derniers à vous souhaiter une bonne année 2014, je vous souhaite simplement une bonne santé, je vous envoie 2 articles de France Guyane,1 qui parle de mes vœux pour cette année, et l’autre de la convention 169 de l’OIT,vous pouvez les envoyés à vos connaissances, alors bonne lecture!

C’est un long combat, pour nous Amérindien, pour qu’un jour La France puisse nous reconnaître en tant que Nation première. Mais beaucoup ne savent pas que ces grands pays puissant, nous ont caché des secrets nous concernant, ils ne doivent pas oublier que c’est de nos sagesses qu’ils ont été inspirés pour établir quelques préceptes dans ce monde, comme LA LIBERTE LA FRATERNITE L’EGALITE et bien d’autres choses encore . L’histoire nous raconte que c’est Christophe Colomb qui à découvert l’Amérique et les indigènes, mais notre histoire  nous dit que c’est nous qui les  avons trouvés, affamés, meurtris et nous les avons bien traité et accueilli. Les Amérindiens sont des peuples pacifique, nos guerres ont servi pour que nous existions aujourd’hui, C’est pour cela que je dis aux autres peuples que je suis fière d’être parmi les peuples minoritaire, des peuples qu’on a tant voulu exterminer à la surface de la terre, nos ancêtres ont traversé les évènements tragique de notre histoire, mais ils se sont battus corps et âmes pour refuser la domination et d’autres se sont enfuis pour éviter le pire, ce sont les animaux et la forêt qui nous ont sauvé, c’est à notre tour de les protéger.à

C’est l’histoire de mes grand-parents qui me rend fort, cependant je reste triste de voir tant de jeunes perdus, voici les blessures que nous laissent nos envahisseurs( l’alcool, la perte d’identité, le suicide etc.)un vrai désastre, un KO total. Je ne demanderai pas à la France que le génocide amérindien soit un crime contre l’humanité, pas comme Taubira lorsque elle fait reconnaître l’esclavage comme un crime, mais c’est à la France de reconnaître ses erreurs, la France doit réparer et qu’elle nous rende notre dignité, je laisserai ce grand combat interminable pour mes enfants, mon devoir étant que humble messager, c’est de faire revivre l’unité parmi mes frères. nous savons tous que nous avons la même couleur de sang ,un même sentiment, une même tristesse, une même joie, mais pas une même vision, c’est pour cela nous devons apprendre à nous connaître et vivre!!

Géronimo l’un des derniers guerrier disait: Je suis né dans les plaines où le vent soufflait libre, je suis né là où il y avait pas de clôtures.

Habitait dans la paix quand les gens ont commencé à mal parler de moi

Maintenant, je veux savoir qui a ordonné mon arrestation, j’ai prié la lumière et les ténèbres, Dieu et le soleil.

Laissez-moi vivre en paix avec ma famille.

C’est avec beaucoup d’émotion que je vous écris ces messages, à bientôt.

Alain Mindjouk.

Related Posts

Comments are closed.

« »